MIV répond à toutes vos questions

Qui sommes-nous ?

  • Editeur et concepteur depuis 2002, 2009 passage en société SAS avec montée en capital permettant de soutenir les investissements importants en R&D et innovation avec l'idée précurseur que l'acquisition et l'analyse des données techniques doivent être à la portée de tous sans se soucier de la complexité informatique sous-jacente.
  • Les concepts de « data management » et « data visualisation » font partis de notre ADN avec des références prestigieuses qui confirment le sérieux et la pérennité de notre solution.

A qui s'adresse MIV ?

  • Le produit MIV est destiné aux :
    • services de Maintenance
    • Energy Manager
    • Exploitant
    • Production
    • service QSE
    • BE conseiil et audit
    • Intégrateur
    ayant la volonté de conserver la maitrise sur leurs données techniques pour en tirer des progrès ou répondre à des besoins réglementaires de traçabilité.
  • MIV est conçu pour toutes les entreprises : les TPE, PME, Groupe, Collectivités avec une décomposition par modules métiers de données techniques, Energétique, Machine ou process pour (collecter, transporter, Contrôler, calculer, Archiver en gros volume, analyser et exploiter) de quelques points à plusieurs dizaines de milliers.quelque soit les "architectures mono ou multi sites".
  • MIV est un assistant intelligent (notre définition de l'IA) pour automatiser le traitement des données (du capteur à la présentation), vous permettant de vous concentrer sur votre plus value métier.

MIV est-il compatible avec les règles de cybersécurité de l’ANSSI ?

  • Oui, MIV respecte les principes ANSSI avec 40 règles et conseils à suivre pour améliorer l’aspect cybersécurité sur vos installations.
  • Nous avons pour cela une documentation complète de 62 pages dédiée uniquement à la cybersécurité qui montre comment MIV répond aux 40 concepts ANSSI sur demande du RSSI1.
  • D’autre part, un chapitre est dédié au « Security by design » montrant comment la sécurité informatique est intégrée dès la conception du produit pour assurer la protection des données même en cas d’intrusion avec des mécanismes intrinsèques de type WAF2 et autres protections redondantes pour atteindre la très haute disponibilité système.
  • 1RSSI Responsable sécurité du système d’information dans l’entreprise

    2WAF Web Application Firewall méthode de contrôle applicatif des échanges inter systèmes

  • En savoir plus...

MIV est-il prêt pour le Edge Computing ?

  • Avant de commencer il faut définir en quoi consiste le « Edge computing » sans trop entrer dans les détails techniques.
  • Il s’agit d’une architecture ou plutôt un concept qui consiste à décentraliser les acquisitions et certains traitements en périphérie, ce qui n’est pas forcement simple à comprendre au premier abord.
  • Dans notre cas, l’utilisation principale est faite dans les applications industrie 4.0 ou smart building pouvant atteindre plusieurs centaines voire milliers d’informations en quelques secondes pour respecter une notion de « time series synchronisables (voir ci-dessous) ».
  • Dans ce principe, on considère à juste titre que l’extension des objets connectés au sens large (IOT Lora et autres systèmes communicants) seront (sont déjà) trop importants en nombre et en quantité pour se connecter directement aux centres de traitement BigData à chaque transaction sans produire une consommation importante de bande passante, de ressources serveurs et sans oublier les problèmes potentiels de réseaux.
  • Même avec l’arrivée de nouveaux moyens de connexion plus rapides et plus performants le Lora, la fibre, la 5G bientôt, raccorder en temps réel tous les objets pour chaque transaction vers un centre de données n’est pas viable avec de grand risque de perte de données ou d’instabilités croissantes et quid si la connexion n’est pas disponible.
  • Le « Edge computing » préconise de décentraliser sur de petits datacenters locaux des groupes d’objets (par bâtiments, usines, etc) et ainsi traiter des paquets qui seront ensuite synchronisés vers le centre principal BigData de façon très optimisés.
  • Sans avoir attendu que le terme Edge computing soit à la mode, MIV est conçu depuis son origine (plus de 15 ans) avec cette philosophie. Nous avons décomposé sur plusieurs niveaux le système formant une solution cohérente avec des « data logger locaux » au plus près des sources de données pour traiter les échantillons très haute fréquence, effectuer des calculs en temps réel avec une intelligence déportée au moment de l’acquisition avec sauvegarde des résultats en base de données « Embedded » légère et ultra performante, ce qui permet une répartition des charges et augmente considérablement le niveau de fiabilité.
  • La synchronisation vers le centre principal MIV cloud (ou même local dans votre intranet) est ensuite fortement optimisée par paquets compressés, prétraités et totalement sécurisés.
  • Pour réaliser ces architectures « edge », il faut considérer l’ensemble de la chaine d’information, notamment les problèmes de mise à jour du logiciel ou simplement ajouter un simple capteur ne doit pas être le parcours du combattant, tout ceci doit se faire depuis une console centrale à chaud pour éviter des interventions dans chaque composant du système multi niveaux.
  • Rassurer vous avec MIV, tous les objets connectés sont déployés automatiquement avec un mécanisme central intégré, qui gère également les mises à jour logicielles des intelligences déportés.
  • MIV est une suite d’acquisition et de traitements « edge », avec en plus un moteur BIGDATA d’archivage et tous les moyens d’analyse BI métiers (voir ci-dessous) fournis avec la solution, sans aucun codage en quelques heures.
  • MIV organise, structure par objet, par nature l’ensemble des entreprises depuis plus de 15 ans pour tous vos projets « industrie 4.0 » ou « smart building ».

MIV est-il est BI (outil de décision) ?

  • Oui, l’objectif principal d’un BI (Business Intelligence) est de permettre aux gens de métier Exploitant, Maintenance, Data Analyste énergie, Direction ou encore Opérateur de prendre les bonnes décisions au bon moment dans les choix d’optimisation à faire et ceci avec une notion relativement temps réel des systèmes à hyperviser.
  • Malgré tout, un « BI générique » aussi performant soit-il avec tableau croisé dynamique, graphique, etc ne pourra pas répondre directement à une analyse spécifique métier de type Monotone, IPMVP, traitement de répartition par usage, par lot, Calcul et recalcul IPE, etc sans énormément de codage pour préparer l’affichage de l’information. Autant de stratégie qu’il faudra maintenir à chaque changement, avec des compétences particulièrement pointues empêchant toute réactivité sur l’ajout d’un simple point (voir empilage à éviter) et quid du temps réel si l’affichage ne peut pas suivre la vie instantanée de l’entreprise.
  • Pour cela, l’expertise MIV apporte depuis plus de 15 ans la modélisation des entreprises avec une approche spécialisée « BI multi-métiers (Technique, Energie, TPM, Fabrication) », c’est à dire que l’ensemble de la chaine d’information est pris en compte au moment de l’acquisition et disponible immédiatement dans les portails d’analyse et de restitution avec une gestion complète, de calcul, d’organisation, de contrôle sur la qualité des données, de transport , de pré-traitements intégrés « times séries » ou de liens complexes inter-objets par nature, pour une information prêt à l’emploi (sans codage).
  • Même si le produit peut se suffire à lui-même, vous pouvez envisager d’autre outils BI pour compléter des traitements ultra spécifiques via les services web normalisés et donc pas de choix cornéliens à faire. Dans ce cas utilisez MIV en socle solide et performant d’acquisition et de traitement BI métier en local ou en cloud multi sites tout en ayant l’ouverture possible pour alimenter d’autres plateformes corporate (Azure, ERP, etc) pour une plus grande intégration dans le SI de l’entreprise.

MIV et les traitements "times series" ?

  • Oui, l’objectif principal de MIV est de bien gérer l’aspect temporalisation de l’information.
  • Au moment de l’acquisition avec l’horodatage à source sur des UC déportés temps réel (voir chapitre edge). Ensuite appliquer d’autres traitements asynchrones sur les historiques pour synchroniser, linéariser ou recalculer des régressions ou apporter des réponses temporelles entre objets qui à l’origine ne sont pas liés entre eux.
  • Certaines vues intégrées ont une approche multi dates (axe x) avec regroupements et décomposition multiple en sous périodes statistiques pour une vision macro permettant le forage de données pour faciliter l’analyse et la compréhension des phénomènes liés au temps.

Qu'est-ce que le data Management avec MIV ?

  • Le Data Management est un terme assez récent, pour indiquer une capacité de collecte et de transformation d’une donnée brute ayant en général subit des contrôles et traitements pour la rendre compréhensible par les exploitants en tant qu’information.
  • Dans ce sens oui, MIV est spécialisé depuis son origine dans la gestion technique pour en tirer des informations métiers (maintenance, energy manager, BE, exploitant, etc) avec une gestion auto structurée et auto contrôlée des données.

Est-ce compliqué à mettre en oeuvre et à faire évoluer ?

  • Non. Depuis plus de 15 ans nous travaillons sur la modélisation (bâtiments ou industries) avec une anticipation des besoins et beaucoup de modèles sont prêts à l’emploi. Il suffit de paramétrer (de quelques heures à quelques jours suivant la taille du projet), la gestion de la collecte, l’auto structuration, l’archivage et les interfaces sont fournis avec le produit. Un profil maintenance, intégrateur, energy manager pourra sans problème conserver la maitrise d’ouvrage et faire des évolutions ce qui est un gage de réactivité et une maitrise des coûts.

Quels investissements dois-je prévoir pour la solution de Data Management MIV ?

  • La solution est proposée pour quelques informations à moins de 1K€ (suivant les options, très utiles pour lancer un pilote, confirmer les capacités) et ensuite par tranches progressives en fonction de vos besoins.

Avez-vous des exemples concrets d'apports de MIV pour le service maintenance ?

  • Pour le service maintenance MIV apporte :
    • Archivage gros volume de toutes données techniques mesurables (temp, pression, débit, hygro, nombre de marche d’un équipement, temps de fonctionnement) avec conservation des données en ligne (+10 ans, notion de big Data) …
    • Analyse dynamique pour rechercher une panne (cause, effet, réglages) avec analyse synchronisée, statistique, etc
    • Alertes de maintenance préventive sur fonctionnement réelles (contrairement à l’estimation GMAO) pour hyperviser des actions d’entretien.
    • Maitrise des fluides et process
    • Aide aux investissements avec possibilité de savoir si un équipement est sûr (ou sous) dimensionné grâce aux historiques et courbes monotones (sur 1 an en quelques secondes)
    • Calculs de rendement TRS sur les machines (en industrie) avec classification des pannes.
    • La collaboration inter service avec les exploitants
    • Reporting automatique
    • ...

Avez-vous des exemples concrets d'apports de MIV pour le service Energy Manager ?

  • Pour le service Energie MIV apporte :
    • La répartition du plan de comptage (distribution, compteur réel ou virtuel, le suivi automatique des évolutions de chaque point, comparaisons sur 2,3,5 ans et plus etc)
    • La consolidation et calcul des indicateurs KPI (ou IPE) Energétiques avec facteur influents.
    • Le suivi des évolutions et alertes automatiques (dépassement, fuite, dérive théorique, etc)
    • Le suivi des actions énergétiques avec l’IPMVP intégré
    • La sensibilisation avec Dashboard défilants spectaculaires (sans codage, libre de conception)
    • La mesure des talons (Travail/repos) pour renégocier avec le fournisseur
    • La consolidation avant affectation aux services ou locataires
    • ...

Quels gains et performances peut-on atteindre avec la solution MIV ?

  • A cette question, il n’y a pas de réponse directe tout dépend du(des) sujets de performance à traiter et de la maturité des installations auquel il faut ajouter l’implication des ressources humaines qui ont un rôle majeur dans l’optimisation.
  • Le retour d’expérience de nos clients indique qu’il y a un effet important avec des gains rapides à deux chiffres permettant aux exploitants de prendre les bonnes décisions et d’éviter des pertes d’énergies ou de matières.
  • Il y a aussi des gains indirects souvent sous-estimés comme la collaboration inter services améliorée, et la sensibilisation auprès des exploitants avec une visualisation dynamique Dashboard défilant (voir video) qui a un impact réel mais difficilement quantifiable.
  • La maintenance préventive apporte aussi des gains importants avec des équipements plus efficients, des interventions mieux ciblées, une réactivité et un confort usager à estimer.
  • Une autre source importante de gain se situe dans l’aide à l’investissements de nouveaux équipements qui pourront être mieux dimensionnés (ou rénovés) grâce aux données historiques de fonctionnement.

A quoi correspond le cloud "PaaS" proposé par MIV ?

  • Habituellement on entend parler du SAAS, très rarement du "Cloud PaaS".
  • MIV propose une plateforme prête à l'emploi sur laquelle vous pouvez configurer et exécuter votre application à distance. Dans un modèle PAAS, vous conservez la maitrise totale pour ajouter des points, vues d’analyse, rapport, Alertes (comme si vous étiez en mode local) avec une assistance complémentaire à la demande pour conseils et mise en Å“uvre technologiques.
  • Contrairement au SaaS, pratiquement chaque action se fera par l’éditeur avec à prévoir une réactivité moindre et des coûts supplémentaires.
  • Le modèle PAAS MIV est très intéressant en multi sites avec des innovations permettant à chaque site de conserver l’indépendance totale informatique, et n’avoir aucun port entrant (voir page architecture)

Combien de points peut gérer MIV ?

  • MIV peut gérer quelques points de mesures avec des tarifs d’entrée permettant de lancer une campagne de mesure ou faire un pilote d’essai à moindre frais, jusqu’aux projets multi sites de plusieurs dizaines de milliers d’informations avec une souplesse d’évolution par tranche, et modules métiers avec des architectures fortement scalables, des performances élevées d’un système industriel robuste à la portée de tous (voir page architecture).

Faut il obligatoirement une GTC pour alimenter MIV ?

  • Non, comme indiquer dans le chapitre suivant, MIV peut directement collecter les informations venant des équipements via différents moyens intégrés à la solution comme les datalogger multi sites et multi protocoles (Modbus TCP, OPC, SQL, CSV, WS, IOT LoRa privé ou opéré). "voir architectures mono ou multi sites".

MIV propose-t-il un portail de visualisation front office pour les utilisateurs ?

  • Oui, naturellement MIV est conçu depuis son origine en data visualisation avec de nombreux modèles prêt à l’emploi (voir page galerie) restant personnalisable 100% à l’image de votre entreprise (sans codage).

Peut-on afficher des données temps réel sur les Dashboard ?

  • Oui, avec MIV il est possible de concevoir des Dashboard animés en pseudo temps réel (15 à 30 secondes environ suivant les technologies de collecte IOT ou Bus) et permettre de visualiser les dernières valeurs collectées comme des températures, état de marche ou compteur sur un synoptique pouvant être complété par des données historiques calculées.
  • MIV intègre un outil de dessin et de conception des Dashboard pour produire des visuels défilants en HTML5 spectaculaires (sans aucun codage) à l’image de votre entreprise (voir page Demo).

MIV peut-il s'installer en mode LOCAL ?

  • Oui, MIV peut tout à fait s’installer en mode Local sur un de vos PC (même un portable pour les campagne de mesure) ou sur serveur physique ou virtuel de l'entreprise. Vous aussi la possibilité de démarrer un projet en local et migrer vers cloud PaaS externalisé (voir page architecture) ou inversement, c’est le même produit, en général les produits sont différents ne sont pas prévus pour fonctionner en Cloud. Mais MIV a réussi le transfert sans aucune perte de fonctionnalité, c'est une grande innovation d'avoir réussi ce tour de force qui permet une évolution sans contrainte et à moindre coût.

MIV peut-il générer des apports automatiques EXCEL ?

  • Oui, MIV propose une solution de Reporting complète avec modèle sous Excel (personnalisable), extraction et génération en PDF avec envoi par mail et serveur de consultation. Certains rapports sont orientés métier Technique, Energétique ou Process ou performance Machine TPM.

Comment connecter les capteurs à la solution MIV ?

  • MIV offre de nombreuses solutions pour connecter les capteurs, une page architecture est consacrée à ce sujet.
  • Pour résumer, vous pouvez collecter les informations en mono ou multi sites avec plusieurs méthodes :
    • En IOT Lora Privé ou Opéré
    • Directement en Modbus TCP natif (sur automate, compteur d’Energie, etc.).
    • Indirectement en OPC-DA client sur serveur OPC d’une GTC multi protocoles
    • Lecture SQL depuis des bases externes
    • Import automatique de fichier CSV
    • WS (web services W/R) pour les autres solutions informatiques.

Quel type d'ALERTE MIV peut-il gérer et comment être averti par mail, sms ?

  • MIV intègre une gestion d’alerte pro-active permettant de contrôler des ensembles d’équipements sur « seuils ou état » (ex : disjoncteurs, dépassement de température, sur consommation, surveillance de machines, moteur, vannes, etc.) en temps réel ou sur historique comme la « détection de fuites » (ex : consommation anormale le weekend d’eau, d’air, etc).
  • Un autre aspect important est de pouvoir effectuer « l’entretien préventif » sur valeur réelle (ex : à 100 🡺 faire un contrôle de maintenance, à 500 faire autre chose, etc.) pour avoir des équipements toujours efficients et moins consommateurs.
  • Avertissement envoyé par mail et SMS, Géolocalisé, acquittement avec prise de note.

Dois-je prévoir une base de données ?

  • Non, MIV intègre une base de données open source performante avec un schéma et une « organisation auto structurée » quel que soit le projet à gérer, vous n’avez aucun codage SQL à prévoir. Les outils de backup et gestion d’entretien de cette base de données sont intégrés dans la solution MIV par simple paramétrage, c’est un gain énorme.
  • En plus de la base de données en version PRO, nous fournissons un magasin d'archivage gros volume « BigData » avec la particularité de pouvoir consulter en ligne plus de 10 ans d’historique avec des performances très élevées restant linéaires, très scalable, compressés dans un format non propriétaire qui garantira la pérennité de vos données pour les audits et demandes réglementaires (même si vous décidiez de ne plus utiliser MIV )

Faut-il savoir programmer pour installer et faire évoluer la solution ?

  • Non, MIV est conçu depuis son origine avec de nombreux assistants qui permettent à un profil technique d’installer et faire évoluer le solution (sans codage) par simple paramétrage que soit le projet et l’architecture à gérer.

Comment fonctionne les mises à jour ?

  • Dans le Cloud PAAS, MIV se charge d’appliquer les mises à jour directement, dans le cas d’une installation locale il faut prévoir d’installer par vos ressources et éventuellement avec une assistance MIV suivant vos besoins.

MIV peut-il s'intégrer avec d'autres logiciels d'entreprise ERP, AZURE, ... ?

  • Oui, naturellement MIV propose des services (ou API) permettant de consulter (ou écrire) en temps réel (ou différé) vers d’autres logiciel métiers comme l’ERP, GMAO, ETL, ou tout autres logiciels ayant besoin d’informations fortement contrôlées et agrégées pour une intégration d’entreprise facilitée.
  • Nous pouvons également servir de relais vers des plateforme AZURE ou AWS, en envoyant les données (après contrôle) via des webservices REST Push très réactif (nous consulter pour ces connecteurs spéciaux).
  • Sur des besoins spécifiques, MIV peut proposer des évolutions, c’est tout l’avantage de travailler avec un éditeur ayant une base robuste de solution, tout en ayant les capacités R&D internes pour répondre à de nouveaux défis d’intégration.

Les IOT sont-ils intégrés dans MIV ?

  • Oui, les IOT (Internet Of Think) ou (Objets connectés) sont directement intégrés dans la solution MIV avec une gestion complète des capteurs (décodage des payloads, alerte batterie, géolocalisation) qu’on appelle le « devices management ». Pour le LORA Privé (vous aurez besoin d’une passerelle locale) et en LORA Opéré (d’un abonnement opérateur) (voir page architecture). Choisir la bonne technologie Privé ou Opéré, dépend des contraintes économiques, capteurs regroupés ou non, confidentialité.
  • Sachant que MIV peut gérer les deux en simultané LORA Privé et Opéré ne pose aucun PB, vous pouvez aussi envisager un mixte avec des technologies standard par bus, GTC, tout est possible.
  • Pour découvrir les IOT rapidement, nous pouvons fournir des kits prêts à brancher comprenant capteurs et passerelles où vous avez la liberté de prendre vos propres fournisseurs c’est tout l’avantage offert par l’ouverture du LORA d’être multi fabricants sans risque d’être emprisonner.

Quel est la différence entre MIV et un opérateur IOT ?

  • Le rôle d’un opérateur IOT est de réaliser la collecte des données venant des IOT. Son rôle est donc d’assurer la centralisation avec une visualisation basique de l’information qui peut (doit) ensuite être transmise aux applications métiers pour en tirer les gains et services associés comme la répartition des comptages, saisie des facteur influents, calcul DJU, calcul KPI, alertes de maintenance préventives, l’analyse, Reporting, etc ce que MIV effectue très bien, c’est donc complémentaire.
  • En technologie « Lora privée » MIV effectue directement les mêmes fonctions de collecte des données qu’un opérateur, contrôle valeur, géolocalisation, batterie, etc. Vous pouvez envisager un mixte Opéré et Privé et avoir d’autres technologies classiques à base d’automates et bus dans le même projet (voir page architecture).

En quoi le cloud MIV est-il différent ?

  • MIV propose un cloud innovant appelé "Cloud PaaS". (plateforme as a service) souple et réactif, isolé par client, le PAAS MIV fourni tous les outils de personnalisation 100%, exactement comme un serveur en mode local, vous pourrez être totalement autonome pour ajouter des points, des vues, des profils des Dashboard et gérer votre projet.
  • Avec cette méthode, vous pouvez connecter plusieurs sites qui resteront totalement indépendants d’un point de vue informatique pour une sécurité totale sans aucun accès entrant dans l’entreprise (sécurité maximum) (voir page architecture).

MIV peut-il écrire dans les équipements en tant qu'hyperviseur ?

  • Oui, même si ce n’est pas la fonction principale d’un hyperviseur (contrairement à un contrôle/commande de supervision), le datalogger de MIV peut effectuer des écritures conditionnées sur script de façon automatique (sous condition d’avoir un datalogger local et les protocoles MB ou OPC disponibles).
  • Cette notion de commande est également disponible à la demande depuis les interfaces Dashboard pour un opérateur avec dans une écriture « différée limitée et contrôlée» étant donné que les sites restent fermés aux commandes pour des raison de sécurité.

MIV est-il une GTC/GTB ?

  • Oui, au sens de la centralisation d’informations techniques venant de tous équipements building ou industriels liés aux utilités ( CVC, Eclairage, compteurs, Défauts, contact de marche, présence, température, électricité, Chauffage, Automate, Centrale électrique, fluides, Process, etc) directement par des moyens intégrés dans la solution MIV avec de nombreuses possibilités de connexion comme Modbus TCP natif, OPC ou IOT LORA, CSV , ce qui permet la gestion des capteurs avec l’ensemble des outils de collecte, stockage et base de données prêt à l’emploi (sans codage).
  • La différence subtile est que MIV est un hyperviseur (pseudo temps réel 15-30sec environ suivant les protocoles) ayant un rôle principal de lecture, d’analyse métiers, Reporting, gestion des alertes avec un aspect de maintenance préventive intégrée, alors qu’une GTC à base de superviseur aura une notion différente de contrôle /commande temps réel (inférieur à 1sec) pour piloter des moteurs, process, régulation, éclairage, etc.
  • Il est également envisageable d’effectuer un forçage manuel depuis les Dashboard MIV (sous conditions).
  • Pour résumer, les GTC à base de superviseur sont en temps réel avec une vision de pilotage opérateur depuis des synoptiques. MIV est un hyperviseur ayant une fonction principale de lecture et traitements sur les données.
  • MIV peut assurer seule le rôle de GTC si le besoin est une centralisation, analyse et gestion des données afin de gagner en efficacité ou être complémentaire à une GTC à base de superviseur qui aura des interfaces pour opérateurs mais pas les outils d’historiques et analyse.
  • Les installations modernes ont en général des pages WEB embarquées dans les automates pour assurer un rôle d’IHM locale spécialisée par lot métier, dans ce cas MIV peut faire le lien central (sous réserve d’accès) sans avoir à redévelopper les IHM existantes.

Faut-il installer un automate concentrateur pour prétraiter l’information pour MIV ?

  • En général, installer un automate concentrateur (ou GTC) pour faire du prétraitement n’est pas justifié avec des risques importants de surcoût et de maintenance.
  • Il est préférable de fournir à MIV des liens directs aux informations naturelles permettant une finesse d’échantillonnage et calcul temps réel déjà prévu dans MIV ce qui allège les programmes sous-jacents et facilite grandement les évolutions. Sinon à chaque changement de capteur, d’échelle ou de fréquence il faudra prévoir des interventions à plusieurs niveaux.
  • MIV est conçu pour recevoir les informations « natures » et « brutes » sans aucun traitement préalable pour justement éviter du codage de gestion dans les couches inférieures API.
  • De plus, effectuer des prétraitements dans les automates peut dénaturer l’information qui pourrait être utile d’un point de vue analytique.
  • Prenons trois exemples assez courants :
    1. Le compteur différentiel avec index naturel (sans cumul), MIV fera des traitements spéciaux qui réclament une expertise (PB d’index, sans changement de compteur, fréquence d’échantillonnage, etc).
    2. Contrôler le temps de fonctionnement des équipements avec état simple M/A, MIV fera des traitements spéciaux qui réclament une expertise (cumul journalier, comptage des transitions, échantillonnage, etc).
    3. Mesure de débit d’eau instantanée pour calculer un volume, MIV fera des traitements spéciaux qui réclament une expertise (calcul d’intégral précis temps réel et conversion d’unité débit en volume) pouvant éviter un capteur volumique.

MIV gère-t-il le BIGDATA ?

  • Oui, MIV intègre nativement un système de gestion gros volume compressé (modèle 4 doc indexé des types de BigData) avec lecture en ligne rapide, exemple 500.000 points en moins de 5 secondes tracé compris dans un navigateur. Possibilité de conserver en ligne plus de 10 ans d’archivage par point technique.

MIV peut-il gérer un mode normal/secours pour les applications fortement stratégiques ?

  • Oui, MIV peut assurer un rôle de Normal/secours à deux niveaux (voir page architecture) avec réplication en temps réel et resynchronisation sans intervention humaine au retour, sur lien local TCP ou distant basé sur des webservices (donc potentiellement internet (contrairement aux moteurs de base de données natif) il est donc envisageable de faire de la réplication inter-sites en Local, en VPN ou via internet pour sécurisé un maximum les données sur deux endroits en même temps.(contrairement au transfert de fichier backup lourd et non temps réel)
  • MIV propose aussi d'avoir un mode normal/secours au niveau de l'acquisition (Agent datalogger fourni par MIV) ce qui très pertinent dans les architectures dites stratégiques à double GTC, dans ce cas les serveurs OPC sont doublés et MIV gère automatiquement cette configuration pour assurer la continuité sans perte de données même en cas de bascule anormale de la source.

Notre vision par rapport à l’IA ?

  • Notre vision par rapport à l’IA n’est pas l’intelligence artificielle en tant que tel, des algorithmes qui n’apprennent à partir de rien (à ce jour n’existe pas encore), il y a une banalisation du terme IA qui ferait croire le contraire.
  • Nous travaillons depuis plus de 15 ans à modéliser (ou rendre modélisable) les installations techniques bâtiments intelligents ou industries, le comportement est souvent connu ou du moins semi défini, il y a donc une base empirique qui évolue bien sûr avec de nouveaux besoins grâce aux informations disponibles.
  • Concernant notre activité, il faut plutôt parler d’« Intelligence Assistée » qui correspond mieux à l’idée d’ajouter des traitements plus évolués pour automatiser des tâches et faciliter la vie de l’exploitant devant une masse d’informations toujours plus importante.
  • Nous intégrons déjà dans le produit un nombre incalculable de traitements pour contrôler et présenter les données (par exemple, simuler des gains en tenant compte de plusieurs facteurs influents, estimer des valeurs théoriques, alerter en cas d’anomalie, calculer des indicateurs KPI complexes, etc.
  • En tant que centre R&D nous réfléchissons toujours à de nouveaux traitements, avec des pistes comme l’auto-apprentissage (machine Learning) pour prévoir des alertes, calculer de meilleures prévisions, aider (ou éviter) des réglages par l’analyse automatique des historiques, encore faut-il qu’ils restent paramétrables, performants et compréhensibles par l’exploitant ce qui n’est pas gagné, des expériences à la réalité de terrain il y a souvent un équilibre à trouver. Nous cherchons toujours à améliorer le produit avec l’idée que ces nouveaux traitements devront faire gagner du temps et de la réactivité aux exploitants qui garde un rôle important dans le cycle d’amélioration des performances.

Quelle est la pérennité de la solution MIV ?

  • Nous avons à ce jour 15 années d’expérience en tant qu’éditeur avec des projets en exploitation depuis plus d’une décennie dans de grand groupes avec conservation du modèle de données et modélisation des objets métiers toujours en compatibilité ascendante.
  • Nous complétons par un moteur de stockage « non propriétaire au standard SQL92 » associé à un système d’archivage gros volume (BigData modèle 4 document indexé) permettant de garantir les données à très long termes (+10ans) dans un format « non propriétaire standardisé et compressé » ce qui assure une pérennité totale à vos investissements.
  • Notre capacité est de comprendre et transformer vos besoins techniques en solution informatique innovante avec à ce jour plus de 500 références dont certaines de grands groupes prestigieux qui confirment le sérieux et la pérennité de l’entreprise MIV.